Parce qu’une vie saine ne consiste pas seulement à bien manger, et puis parce que c’est la rentrée aussi et donc le parfait moment pour reprendre une activité physique, je vais vous aider à faire votre choix d’activité selon votre tempérament. Je vais aussi vous expliquer les bienfaits d’une activité physique régulière et puis je vous donnerais tous mes conseils pour vous y mettre ou vous y remettre dans cet article, que vous pouvez aussi écouter dans l’épisode 14 de mon podcast KINOA.

La naturopathie, dans son approche holistique globale de la personne mais aussi de l’hygiène de vie au sens large, repose en priorité sur 3 piliers qui sont l’équilibre émotionnel, l’alimentation et l’activité physique.

Alors en cette période intense de reprise, si vos batteries sont à plats c’est peut-être que l’un de ces piliers est déséquilibré. Aujourd’hui on va s’intéresser tout particulièrement à l’activité physique.

Et au lieu de penser qu’il faut vous ménager pour retrouver la forme, j’aurais plutôt envie de commencer par vous inviter à bouger davantage pour faire le plein d’énergie. L’exercice physique devrait/doit faire partie intégrante de votre vie.

Alors que les vacances d’été sont déjà loin et que vos bambins ont repris le chemin de l’école, c’est maintenant le moment idéal pour penser un peu à vous et prendre ou reprendre de bonnes habitudes pour votre bien-être, votre forme et votre santé.

Pas lundi prochain, pas le mois prochain ni même en 2022, mais bien maintenant. Arrêtez de vous trouvez des excuses et profitez de cette période super motivante de rentrée pour vous lancer !

Commençons comme toujours par quelques explications : 

Tout d’abord j’aimerais vous préciser quelque chose : on mélange parfois la notion d’activité physique avec celle d’activité sportive.

L’activité physique concerne tous les mouvements effectués dans la journée (marcher pour aller au travail, jardiner, monter les escaliers…). Elle n’a donc pas forcément besoin d’être une activité sportive à proprement parlé. Ceci dit, nos vies sont aujourd’hui beaucoup plus (trop) sédentaires qu’autrefois d’où l’intérêt de pratiquer une activité sportive pour équilibrer.

En consultation, je distingue bien les deux et je vous demande toujours si vous pratiquez un sport OU si vous êtes actifs/ves au quotidien, parce faire du sport lorsqu’on a un travail sédentaire c’est indispensable mais si par contre vous allez travailler en vélo chaque jour, que vous avec une profession active ou que vous passez vos journées à jardiner ou à faire le ménage et bien ça me va 🙂

Pour la bonne forme et la pleine santé, ce qui compte c’est de s’activer quotidiennement, avec ou sans basket aux pieds :-))) !

Parce que le mouvement c’est la vie 🙂 Enfin à condition de ne pas oublier que le sport doit rester au service de votre santé et de votre bien-être mental, et pas les desservir.

Comme le disait Edmond Desbonnet, l’inventeur de la gymnastique des organes, le muscle est le contrepoids du nerf. Ce qui concrètement veut dire que pratiquer une activité physique régulière et adaptée réduit considérablement le stress et ses effets néfastes sur l’organisme.

Un bon équilibre nerveux et une meilleure gestion du stress et de la nervosité est donc un des premiers bienfaits ressentis lorsqu’on se met ou remet à pratiquer une activité physique régulière. Mais ce n’est pas tout 🙂

Pratiquer une activité physique modérée et régulière c’est la clé d’une bonne santé et d’une bonne vitalité, c’est aussi un très bon moyen de favoriser l’évacuation des toxines et donc la détox, une façon de stimuler son système immunitaire, de renforcer son système ostéo-articulaire et de limiter les maladies cardio-vasculaires..

Et puis c’est aussi un bon moyen de renforcer son coeur et de réguler sa tension, de stabiliser son poids ou de perdre quelques kilos superflus, d’améliorer son transit, d’oxygéner toutes ses cellules, d’avoir une peau plus fraiche, de mieux dormir et de faire circuler l’énergie du corps.

Et c’est enfin, un très bon moyen de développer un mental d’acier.  Anti-stress numéro 1 comme on l’a vu plus haut, l’activité physique libère des endorphines, les hormones du plaisir et oxygène le cerveau donc on est plus zen, plus patient, plus joyeux et on a de meilleures capacités de concentration et d’apprentissage, que du positif donc !

>>>> Et ce sont toutes ces raisons qui doivent vous pousser à bouger le plus possible, pas le fait de vouloir participer à une mode ou de se faire influencer par des diktats extérieurs.

Maintenant que vous êtes surement un peu plus convaincus par l’importance de pratiquer une activité physique régulière, vous vous dites peut-être oui mais si j’aime pas le sport et/ou que je ne sais pas quoi faire, comment je fais ?

Pour vous aider à choisir, voici les activités les plus appropriées selon votre tempérament, pas forcément celles à la mode, mais celles qui vous équilibreront et qui vous feront le plus de bien.

Dans le cas de l’activité physique, chaque tempérament donné privilégiera nettement un type de sport sur un autre.

Par exemple, un coureur de vitesse sera généralement un bilieux, le coureur de fond, un sanguin, le joueur de ping-pong, un nerveux et le golfeur, un lymphatique. Parce que le sprint exige de la puissance, la course de fond, de l’endurance, le ping-pong demande de bons réflexes et le golf mise sur la capacité de relaxation et de concentration.

Alors avant d’entrer dans le détail, Si vous ne savez pas encore quel est votre profil/tempérament dominant, je vous invite à faire le test que je propose sur mon site 🙂

LE BILIEUX

Le bilieux se caractérise par son appareil ostéo-musculaire. Il a une forte stature, ses chairs sont d’une grande fermeté. Son énergie est débordante et ses réflexes sont rapides. On rencontre d’ailleurs beaucoup de bilieux chez les athlètes et les sportifs. Le bilieux a besoin d’abord et avant tout d’exercice. Sans exercice, son équilibre est perturbé.

Si vous êtes à dominance bilieux : vous vous orienterez plutôt vers les sports de puissance qui demandent d’engager votre force de façon explosive comme le saut en hauteur, le hockey, le basket-ball, le tennis, le badminton, la boxe, les courses de courte distance, l’haltérophilie, le karaté… des activités qui demandent des déplacements brusques et des départs rapides exigeant de la puissance.

LE SANGUIN

Son système dominant est l’appareil cardio-vasculaire. C’est un tempérament qui engraisse facilement, ses muscles n’ont pas le même relief que ceux du bilieux. Ils sont toujours plus ou moins enrobés d’un peu de gras, malgré des efforts d’amaigrissement.

Si vous êtes à dominance bilieux, vous vous orienterez plutôt vers des disciplines qui exigent de l’endurance. C’est à dire des efforts physiques qui sollicitent le cœur, les poumons et les vaisseaux sanguins comme le basket-ball, le ski de fond, le cyclisme, le hand, le patinage, la raquette…

LE NERVEUX

L’appareil dominant du nerveux est le système nerveux. Physiquement, plutôt mince, votre cage thoracique est peu développée et vos muscles sont fins. Par contre vos gestes sont vifs, vous êtes rapide et même plutôt agité. Donc les activités qui vous seront le plus adaptées vont être le ping pong, le badmington, l’escrime.. des sports qui demandent précision et rapidité. 

LE LYMPHATIQUE

Il est représenté par l’appareil digestif. C’est plutôt un gros mangeur, qui est même prédisposé à l’obésité et ses muscles sont un peu perdus dans la graisse. La lenteur va aussi caractérisé le lymphatique.

Il y a peu de sportif chez ce tempérament, pour qui bouger n’est pas naturel. Mais qui en a aussi bien besoin.

Si c’est votre dominance, vous serez plutôt attirés par des activités douces comme la gym, la voile, l’alpinisme, la randonnée, la marche qui demandent de l’endurance mais en douceur.

Pour finir, voici mes 10 conseils pour vous lancer, pour vous mettre ou vous remettre au sport après une plus ou moins longue période d’arrêt.

1// Posez-vous les bonnes questions AVANT

  • Quel sport aimez-vous ? Quelle activité ne vous semble pas une contrainte ? De quoi avez-vous besoin pour faire ce sport ? Préférez-vous pratiquer seul ou accompagné ? Pensez aux horaires, au coût, au lieu, au climat… au sport que vous auriez aimé faire plus jeune… réfléchissez à tout cela avant de vous lancer.
  • Comment vous sentez-vous ? Si cela fait plusieurs mois / années que vous n’avez pas pratiqué une activité sportive, je vous conseille vivement de demander l’avis de votre médecin avant de reprendre.

2// Définissez vos objectifs

Avant de vouloir se remettre au sport après une longue période, c’est essentiel de se fixer un objectif ! Qu’il soit sportif, santé ou bien-être, c’est lui qui vous motivera à enfiler les baskets ou le jogging à chaque séance.

La première question que vous allez vous poser c’est donc : pourquoi est-ce que je vais démarrer une activité sportive ? Est-ce pour perdre du poids ? Pour vous sentir plus en forme ? Pour sentir votre corps plus fort ? Pour réduire vos douleurs de dos ? Pour être moins essoufflés ? Ou encore pour pouvoir courir avec vos enfants ou vos petits-enfants ?
Avec cette finalité, vous aurez plus de chance de faire les bons choix et de vous y tenir !

3// Trouvez une activité physique qui vous plait, sans trop de contraintes et qui vous correspond en fonction de votre tempérament.

Ça peut paraitre être du bon sens mais c’est pas toujours le cas. Pour certains, c’est même la partie la plus difficile parce qu’ils ne savent pas quoi faire. Parfois vous n’avez pas d’idées, parfois vous êtes influencés par une copine ou un influenceur que vous suivez sur les réseaux sociaux… Projetez-vous avant de vous inscrire tout feu tout flemme à la rentrée et de gaspiller votre argent. Par exemple la salle de sport c’est super pour certains mais ennuyeux et peu motivant pour d’autres donc ne cédez pas aux offres tarifaires attractives de la rentrée ou au fait que c’est juste à coté de votre travail, si vous avec besoin de convivialité dans votre pratique, vous durerez plus longtemps et vous vous amuserez beaucoup plus dans un sport collectif par exemple.

N’oubliez pas non plus que la marche est l’activité physique la plus facile à mettre en place dans votre quotidien parce que c’est la régularité qui paye donc s’il y a trop de contraintes vous ne vous y tiendrez pas c’est certain.

Pensez aussi à profiter des cours d’essai que la plupart des activités proposent en septembre. Vous limiterez ainsi les mauvaises surprises avant de vous lancer vraiment.

4// Créez le besoin

C’est pas toujours évident à comprendre au démarrage mais c’est un fait : la régularité créé l’habitude et l’habitude créé le besoin. Donc mettez tout en place pour être régulièr(e)s dans votre pratique et au bout de quelques mois je vous assure que  vous serez “piquousé” comme on dit 🙂

5// Démarrez en douceur

C’est la rentrée et vous êtes ultra motivé(e)s mais pour durer dans le temps, ce qui est l’objectif, inutile de tout donner pendant un mois puis d’arrêter ensuite parce qu’e vous êtes  blessés ou parce que vous ne suivez pas le rythme avec le travail et la vie de famille.

Donc allez-y doucement mais sûrement. Si vous partez de rien du tout, commencez par inclure une ou deux séances par semaine, ce sera déjà super de vous y tenir. Et puis au bout de quelques mois, vous verrez bien si trois séances sont envisageables et vous augmenterez progressivement la quantité tout en respectant toujours vos propres limites. De tout manière, sachez que le sport à haute dose produit un peu l’inverse de ce qu’on cherche, et en particulier des risques d’acidoses et de surmenage donc c’est pas le but. Recherchez l’équilibre, fuyez l’extrémisme.

6// Prenez rendez-vous avec le sport

Comme vous prenez rendez-vous chez le coiffeur, le dentiste ou avec un contact professionnel. Notez vos séances de sport dans votre agenda à l’avance. C’est primordial. Déjà parce, que même bloqué, votre créneau sport pourra parfois sauter alors s’il n’est même pas réservé, vous avez peu de chance de vous y tenir.

7// Fixez-vous des objectifs (réalisables/réalistes)

Il n’y a rien de plus motivant que d’avoir un objectif quand on reprend le sport. Personnellement j’aime courir mais parfois je me lasse un peu, alors, chaque année, je programme quelques compétitions sportives pour garder l’envie d’aller courir régulièrement.

Mais pour ceux qui n’aime pas la compétition, votre objectif peut être par exemple de ne plus jamais prendre la voiture pour aller chercher le pain ou encore de prendre les escaliers à la place de l’ascenseur, de ne plus être essoufflé lorsque vous jouez au foot avec votre fils ou encore de perdre quelques kilos..

Par contre, attention, ne vous inscrivez pas au marathon de New York si vous n’avez jamais couru de votre vie, hein ? Si vous visez trop haut, vous risquer de vous dégouter et de tout abandonner.

8// Adaptez-vous !

Si un jour votre cours de sport est annulé ou alors que vous deviez courir mais qu’il pleut, ne profitez pas de ces excuses pour ne rien faire, adaptez-vous ! Faites par exemple une séance de renforcement musculaire ou de yoga sur YouTube ou branchez votre playlist préférée et allez marcher 30 minutes. Parce que sinon il y aura toujours une bonne excuse. Moi je pense plutôt qu’il y a toujours un plan B quand on le veut vraiment 🙂

9// Prenez soin de votre sommeil

Parce que, fatigués, vous n’irez jamais à votre cours de danse ou d’Aqua gym. Vous n’aurez pas le courage et c’est le début du cercle vicieux : pas le courage – j’y vais pas – je culpabilise – je mange du sucre – fichu pour fichu à quoi ça serve que j’y retourne.. vous voyez l’idée ? Alors que tout pourrait être très différent après une bonne nuit de sommeil 🙂

10// Embarquez des copains/copines avec vous.

Rien de mieux pour vous y tenir ! Ainsi, il y aura toujours un/e motivé pour ne pas lâcher, et puis en liant la convivialité à l’activité il y a beaucoup moins de chance pour que vous annuliez le rdv. Et en plus, en bonne compagnie, vous oublierez plus facilement que vous êtes en train de faire un effort.

Voilà vous avez maintenant tout en main pour vous lancer et remettre l’activité physique au coeur de votre vie.

Pour conclure, je ne peux pas m’empêcher de parler quand même un peu de nutrition. N’oubliez pas que la pratique régulière d’une activité sportive nécessite une alimentation équilibrée et une hydratation adaptée à vos besoins pour optimiser vos capacités physiques et améliorer votre récupération.

Parlons-en à l’occasion ! Et découvrez mon accompagnement dédié aux sportifs.

A bientôt !