Vaste sujet que celui de l’eau…

Dans cet article, je vous explique le rôle de l’eau et de l’hydratation, je vous donne mes conseils sur la quantité d’eau que vous devriez boire, quand la boire et enfin je vous parlerais rapidement des bienfaits de l’hydrothérapie, une méthode thérapeutique ancienne utilisée en naturopathie, qui consiste à prévenir, traiter voire soigner par l’usage de l’eau.

Vous êtes plutôt eau minérale ou eau du robinet ? 

Selon de récentes études, la grande majorité des français ont confiance en l’eau du robinet et sont satisfaits de sa qualité.

Pourtant quand on creuse un peu le sujet, on se rend vite compte que les spécialistes, eux, sont moins sereins et nous invitent même vivement à surveiller ce qu’on boit tout autant que ce qu’on mange.

L’eau fait l’objet de plusieurs dizaines de publications scientifiques chaque semaine et sans elle, il n’y a pas de vie. Mais celle que les économistes appellent l’or bleu, est un vaste sujet, un sujet complexe même, pour lequel il est très difficile de trouver LA solution idéale.

Le rôle de l’eau

L’eau un besoin vital. On peut survivre plusieurs semaines sans manger mais seulement 2 ou 3 jours sans boire.

Et ça s’explique principalement par le fait que notre corps est constitué à près de 60% d’eau. Donc il ne peut pas s’en passer bien longtemps sous peine de mettre en péril l’ensemble de nos fonctions vitales.

Donc l’eau est indispensable à notre métabolisme, notre fonctionnement général, mais elle aide aussi le corps dans son processus de réparation, nourrit toutes nos cellules, fluidifie le sang et facilite le transport des nutriments. 

L’eau intervient aussi dans la thermorégulation, contribue à une meilleure capacité de concentration, à plus d’énergie, moins de migraines, participe à une meilleure élimination des toxines, un meilleur transit, une peau plus hydratée, moins d’infections urinaires… entre autres.

Et pour que tout ça se passe bien, nous devons boire régulièrement et systématiquement même sans soif.

Parce que quand le centre de la soif nous avertit que nous avons soif, il est déjà un peu tard, nous sommes déjà déshydratés.

En fait notre organisme élimine sans cesse les liquides par les urines, la transpiration, les selles, et même la respiration… à hauteur de 2 litres d’eau par jour en moyenne.

Donc vous comprendrez qu’il est indispensable de recharger régulièrement notre corps en eau pour compenser ses pertes.

On recommande la plupart du temps de boire 1,5 litre d’eau par jour en moyenne. En complément d’une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes qui eux aussi vont participer à notre apport en eau.

Par contre, un manque d’hydratation pourra provoquer des douleurs articulaires, des problèmes de peau, de constipation, de calculs rénaux, de cellulite, des troubles de la concentration, de l’irritabilité, de la fatigue, des migraines des vertiges, des fringales, et bien sur aussi des troubles urinaires…

Pour celles et ceux qui ne font pas particulièrement attention à leurs apports en eau ou qui ont le sentiment de n’avoir jamais soif, voici quelques signes qui peuvent indiquer que votre corps a soif : la langue et la bouche sèche mais aussi l’haleine chargée, le mal de tête, la peau sèche, une urine foncée, des crampes, des vertiges ou de la constipation.

Attention aux faux amis de l’hydratation : le thé, le café, les infusions, l’alcool, ou les sodas sont des boissons mais aucune ne peut remplacer une eau pure et naturelle. Au contraire ces boissons vont même plutôt vous déshydrater.  

Retenez que “L’eau est plus importante par ce qu’elle emporte, que par ce qu’elle apporte ». Ce qui veut dire que contrairement à ce que les industriels veulent nous faire croire, l’eau n’a pas pour fonction de nous apporter des minéraux. L’eau qu’on boit sert à hydrater nos cellules mais aussi à laver et à évacuer les déchets métaboliques qu’elle emporte avec elle lors de son passage. La minéralisation du corps se fait plutôt par l’alimentation que par l’eau, sauf indications thérapeutiques précises.

A quel moment de la journée est-il préférable de boire ?

Je conseille de boire plutôt en dehors des repas ou en entrée de repas que pendant les repas ni juste après pendant la digestion.

Il est préférable de ne pas dépasser 1 verre d’eau au cours des repas, car trop d’eau va « noyer » les aliments et diluer les sucs digestifs et rendre la digestion plus difficile.

S’il est difficile pour vous de penser à boire , je vous conseille de ritualiser votre hydratation.

— Commencez chacune de vos journées par un grand verre d’eau le matin au réveil.

— Et puis buvez un grand verre d’eau avant chaque repas du midi et du soir. Et un autre avant de vous coucher.

Ça vous donnera déjà quelques rendez-vous réguliers avec l’eau et ça vous permettra de limiter les dégâts si vous ne buvez pas plus que ça pendant la journée.

A l’inverse si vous avez tout le temps soif, ne la prenez pas à la légère, ça peut être le signe d’un diabète ou d’un autre dérèglement. Parlez en à votre médecin ou à votre naturo.

Passons maintenant en revue les différentes eaux qui existent

En préambule, sachez que l’eau 100% pure n’existe pas dans la nature, puisque toute eau « naturelle » contient des micro-organismes, des minéraux et autres éléments chimiques.

Donc au quotidien, vous avez le choix entre l’eau du robinet ou les eaux en bouteille comprenant les eaux minérales et l’eau de source.

L’eau minérale, qui comme son nom l’indique est chargée en minéraux. Je vous déconseille de la boire au quotidien car elle risque de surcharger vos reins et d’empêcher votre corps de se nettoyer. C’est une eau qui serait plus destinée à un usage thérapeutique, et au maximum sur deux semaines consécutives.

Plus généralement si vous cherchez à vous supplémenter en minéraux, je vous invite plutôt à vous tournez vers les aliments qui en contiennent.

Les eaux de sources, contrairement aux précédentes, elles contiennent peu de minéraux et facilitent donc les échanges du corps ainsi que l’élimination des déchets. Mais dans leur cas il faut quand même vérifier leur taux de résidus à sec, (c’est à dire la teneur en minéraux) qui doit être en dessous de 50 mg/ Litre.

Mes eaux de sources favorites : Rosée de la Reine et Mont Roucous. 

Seul gros bémol à ces eaux : elles sont contenues dans des bouteilles en plastique…

L’eau du robinet

L’eau du robinet française est potable et c’est une grande chance d’avoir accès à cette eau en permanence.

Seulement ce qui n’est pas toujours dit c’est que, même après traitement, elle contient encore de nombreux polluants.

Donc l’eau qui coule dans nos robinets est consommable mais pas forcément très bonne pour notre santé.

L’eau potable est très controlées, elle respecte des normes strictes faisant sa qualité bactériologique irréprochable mais malgré tout ça il est difficile d’échapper aux polluants.

Boire des eaux même faiblement contaminées entraine une exposition à long terme dont l’issue sanitaire est totalement inconnue même si on commence à savoir qu’elle pourrait altérer dangereusement la perméabilité intestinale et pourrait même être cancérigène…

On boit quand même 60000 litres d’eau durant toute notre vie donc sa composition n’est pas négligeable.

Donc ce n’est pas parce qu’elle est déclarée “potable” que l’eau qui coule de votre robinet est forcément bonne pour votre corps.

Alors quelle eau boire ?

La solution la plus économique et la plus éco-friendly est l’eau du robinet mais seulement si elle est filtrée !!!

Par contre tous les systèmes de filtrations ne se valent pas.

  • les carafes filtrantes par exemple ne filtrent que les grosses molécules et donc n’éliminent pas tous les résidus polluants qui sont présents dans l’eau. Et en plus, la plupart du temps, elles sont mal utilisées, le filtre n’est pas changé assez souvent et elles deviennent un véritable nid à bactéries. 
  • l’osmose inversée dont on a beaucoup vanté les mérites, n’est pas non plus la solution idéale parce que ce système à l’inconvénient de consommer beaucoup d’eau pour s’auto-nettoyer. Il nécessite de filtrer environ 3 litres d’eau pour obtenir seulement un litre d’eau filtrée. Donc même si le résultat est bon l’impact écologique est élevé.

Personnellement, je recommande plutôt d’utiliser le filtre à eau de la marque Berkey.

Le filtre Berkey est une cuve en inox à poser sur le plan de travail de votre cuisine ou dans votre cagibi. Les 2 filtres à charbons du filtre Berkey éliminent 99,99% du chlore, des virus, des bactéries, des contaminants chimiques… tout en laissant intact les minéraux essentiels.

Leur système de filtration très élevé est un des plus efficace qui existe à ma connaissance. Il peut même filtrer l’eau de la pluie, des rivières ou l’eau sale des lacs et des étangs. 

Un filtre Berkey coûte entre 200 et 500 euros en moyenne en fonction de la taille que vous choisissez et les filtres ont une durée d’utilisation d’environ 10 ans.

J’espère que vous y voyez maintenant un peu plus clair dans cet univers souvent opaque de l’eau.

Donc pour votre santé, les meilleures eaux sont  :

  • option 1 l’eau du robinet avec un filtre Berkey, 
  • option 2 : l’eau de source peu minéralisé

A bientôt !