Comment la naturopathie peut vous aider à retrouver la ligne et à garder votre poids de forme ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article, et que je détaille dans l’épisode 3 de KINOA, le podcast qui sème les graines d’une vie plus saine.

A quelques semaines de l’été, vous commencez sûrement, comme chaque année, à penser vacances, plage et maillot de bain… en vous disant peut-être que vous vous allégeriez bien de ces petits (ou gros) kilos en trop stockés depuis l’hiver, depuis le 1er confinement, depuis l’arrivée de bébé ou encore depuis de trop longues années.

C’est un marronnier comme on dit dans le jargon journalistique, c’est-à-dire un sujet récurent chaque année à la même période. Regardez les titres de presse, d’ici quelques semaines il ne parlons plus que de ça et des derniers régimes à la mode.

Et c’est parti pour le cycle infernal des régimes en tous genres pour perdre vite du poids qu’on arrête souvent assez rapidement parce que c’est intenable et qu’on se sent mal.

Et si le sujet revient chaque année c’est parce que vous êtes encore trop peu nombreuses à trouver des solutions durables à votre perte de poids. Vous passez votre temps à tester tous ces différents régimes plus restrictifs et déséquilibrés les uns que les autres, qui marchent peut-être (et encore!) sur le court terme mais avec lesquels vous finissez toujours par reprendre les kilos perdus voir quelques autres en bonus.

A l’inverse de tout ça, l’approche naturopathique est une approche holistique globale de santé, pas un énième régime à la mode, ni seulement une approche “nutrition” comme celle des diététiciens.

C’est-à-dire que, lorsque vous venez me voir pour perdre du poids, et vous êtes nombreuses dans ce cas, mon approche générale est toujours la même : pour vous aider à retrouver votre poids de forme, je vous aide d’abord à régler vos troubles de santé et à équilibrer votre hygiène de vie globale, pas juste à restreindre momentanément le contenu de votre assiette. Et je peux vous assurer que votre poids de forme est au bout de ce chemin.

Mon approche est une méthode globale de remise en forme et en santé et l’une des grosses différences avec toutes les autres méthodes « minceur » classique c’est le temps, parce que pour installer quelque chose de durable il faut prendre le temps de mettre en place de nouvelles bonnes habitudes pour toute la vie.

// Qu’est-ce qui vous empêchent de perdre du poids ?

Parfois ça peut arriver que vous ayez l’impression de tout faire bien, de faire attention à ce que vous mangez, de faire du sport régulièrement et malgré tout votre poids ne bouge pas, vous n’arrivez pas à perdre vos kilos en trop et vous ne comprenez pas ce qui bloque, ça vous agace. Je comprends 🙂

Mais c’est oublier le lien direct qui existe entre notre surpoids et notre mental, nos pensées, nos émotions.

Pour pouvoir adopter une nouvelle routine alimentaire saine et durable, il faut toujours commencer par essayer de comprendre les causes qui se cachent derrière nos comportements alimentaires déséquilibrés. C’est le plus important mais pas toujours le plus simple.

La première des choses à faire et à bien comprendre c’est qu’il faut arrêter de mentaliser votre nourriture et de réfléchir en permanence à ce que vous mettez ou non dans votre assiette :

Arrêter de compter les calories ! Croyez-vous sincèrement que 500 calories issues d’un plat préparés ou d’une assiette de légumes vont avoir le même impact sur votre santé et sur votre silhouette ? Non. En partie parce que dans le premier cas il s’agit de calories « vides » dépourvus de nutriments et dans le second de calories pleines, bien plus nourrissantes.

Arrêter de peser vos aliments. C’est votre estomac qui doit servir de balance. Ecoutez-vous, faites-vous confiance, c’est indispensable d’être connecté à ses sensations de faim et de satiété pour retrouver et conserver son poids de forme.

Lorsque vous calculez tout ce que vous mettez dans votre assiette, vous perdez votre instinct naturel, vos sensations, vos envies spontanées. Vous mangez quand il faut, ce qu’il faut, et c’est le meilleur moyen de ne pas manger à votre faim, de vous frustrer et de compenser ensuite avec une tablette de chocolat ou de développer des troubles alimentaires plus importants.

Ensuite ne diabolisez pas la nourriture ni aucun aliment en particulier. C’est crucial et essentiel à toute perte de poids durable. Plus vous serez dans la frustration ou la culpabilisation, plus vous risquez de plonger dans l’excès. Et l’excès c’est l’opposé de l’équilibre. Si vous êtes convaincue que vous ne devez pas manger de chocolat pour ne pas grossir, vous allez y penser toute la journée et vous finirez par craquer. Imprimez dans votre tête qu’il n’y a aucun aliments interdit dans la vie, même dans une démarche de perte de poids. C’est la fréquence et la quantité qui comptent.

Une fois que vous aurez intégré que manger n’est pas une histoire de calcul et qu’aucun aliment n’est à bannir complètement, votre corps pourra se nourrir sereinement et votre poids se stabilisera.

Il faut donc vous libérer des fausses croyances dont ont vient de parler mais aussi de celle qui consiste à croire que les régimes hyper restrictifs fonctionnent. C’est faux !!! Idem, si tel ou tel aliment faisait mincir, on le saurait. Et on serait toutes minces…  Ne vous faites pas avoir par les pubs, les compléments alimentaires qui absorbent les graisses,  les crèmes amincissantes et les boissons minceur en tous genres.

Les solutions miracles n’existent pas,  la seule bonne méthode c’est celle qu’on tient sur la durée. Parce qu’on ne retrouve pas une relation apaisée avec son corps en le frustrant ou en lui créant des carences, Mais plutôt en lui apportant ce dont il a besoin et en trouvant l’équilibre qui nous convient.

Ma méthode de remis en forme et en santé Good FOR Me est justement là pour impulser un déclic dans votre esprit. Elle vous apprend à ajuster votre hygiène de vie et votre assiette pour retrouver la forme, la santé et tendre vers votre poids d’équilibre. En 8 semaines vous commencez par alléger votre corps du surplus de toxines et de kilos puis vous vous revitalisez et vous apprenez à mettre en place l’équilibre qui vous convient.

// Mes 10 conseils naturo simples et accessibles, pour vous aider à retrouver et à garder votre poids de forme durablement :

1- Arrêtez de compter les calories (comme je l’ai déjà précisé plus haut) ! Et quelque soit la démarche que vous entreprendrez pour perdre du poids, n’oubliez jamais de manger à votre faim et de vous connecter à vos sensations de faim et de satiété. Ne laissez jamais une méthode ou un pseudo coach vous affamer. Un corps affamé est un corps en souffrance qui compensera dès qu’il en aura l’occasion.

2- Fuyez les plats industriels préparés ! Ils sont saturés d’aditifs et de composants chimiques, beaucoup trop sucrés, beaucoup trop salés, et tellement pauvres en nutriments, qu’ils ne comblent ni nos besoins en vitamines et minéraux, ni très longtemps notre faim. Du coup on en mange plus et on a envie de grignoter entre les repas. Bref aucun intérêt.

3- Limitez le lait de vache et le gluten. Tout d’abord parce que le lait de vache est très riche, très gras et donc arrêter de manger du fromage midi et soir ou de mettre de la crème fraiche dans tous ses plats me parait être une bonne idée quand on veut mincir, ensuite pour le gluten parce que la plupart des préparations qui en contiennent sont des tartes, pizzas, biscuits… et que limiter le gluten en vient donc à limitez ce type d’alimentation.

4- Choisissez les bons féculents. Les féculents c’est aussi ce qu’on appelle les céréales, ce sont des glucides donc des sucres. Vous comprendrez alors facilement pourquoi on doit bien les choisir. Je ne conseille pas de les supprimer mais plutôt de privilégier ceux qui sont sans gluten ou avec un index glycémique bas, pour limiter la montée du sucre dans le sang et donc les pulsions sucrées qui s’en suivent. Choisissez plutôt des pâtes ou du riz semi complet, du riz basmati blanc (qui est le seul blanc à l’index glycémique moyen), du millet, des pommes de terre froides, du quinoa, du maïs ou du sarrasin.

5- Choisissez les bonnes graisses mais ne les supprimez pas. malgré ce qu’on peut penser, le gras n’est pas le grand coupable de la prise de poids. C’est plutôt le sucre. Le corps a besoin de gras pour fonctionner correctement et quand il en manque, il compense en demandant plus de sucre. C’est pourquoi il est important de conserver, voire parfois augmenter légèrement son apport en gras.

Pour la cuisson je vous recommande l’huile d’olive ou de coco et pour l’assaisonnement de varier les huiles pour varier vos apports en oméga 3, 6 et 9 dont nous avons besoin dans certaines proportions : huile d’olive, de colza, de lin, de cameline, de noix…

Vous trouverez aussi du bon gras dans les avocats, les oléagineux (noix, amandes, noisettes etc..) et les poissons gras (hareng, maquereau, sardine, truite fumée)

A l’inverse, je vous invite à consommer avec modération les graisses animales issues de la viande, du beurre, du fromage, de la crème et de fuir complètement les gras trans présents dans les plats préparés, les confiseries, les pâtisseries, les biscuits industriels, les pâtes à tartiner, viennoiseries, margarines à base d’huiles hydrogénées, barres chocolatées…

6- Ne négligez pas les protéines. C’est la grande mode. Que ce soit pour la santé, pour la planète et pour des questions éthiques, les protéines qui sont souvent assimilées à la viande, désertent de plus en plus nos assiettes.

C’est une erreur parce que les protéines sont notre matériau de construction et sont très rassasiantes donc on ne fait pas l’impasse même avec un objectif de perte de poids.

Après on choisira plutôt des protéines qui se digèrent facilement et on favorisera les protéines végétales : œuf, poissons, volaille ou légumineuses + céréales à raison de 1/3 de légumineuses et 2/3 de céréales

7-  Suivez la règle des 80/20, c’est-à-dire respectez les points précédents 80% du temps et suivez vos envies 20% du temps pour éviter les insupportables frustrations qui sont la base des régimes qui ne fonctionnent pas sur la durée. Et puis ça vous évitera aussi de tomber dans l’orthorexie, ce trouble alimentaire de plus en plus répandu, consistant à vouloir maitriser de façon obsessionnelle tout ce qu’on mange, n’avalant que des produits sains et rejetant en bloc les aliments perçus comme malsains.

Dans notre recherche d’équilibre durable, on n’exclut aucun aliment radicalement.

8- Si vous avez faim, mangez ! Mais par contre faites les bons choix. Si vous avez vraiment faim (et pas juste envie de manger pour passer le temps ou par gourmandise) il faut manger, c’est que votre corps en a besoin. Même si c’est en dehors des repas, c’est peut-être que vous avez épuisé vos réserves en faisant une grosse session de sport ou que votre repas précédent n’était pas assez complet.

Ne privez pas votre corps de nourriture sous prétexte de vouloir perdre du poids. Sa vengeance sera cruelle 😊

Néanmoins, dirigez-vous plutôt vers des encas sains comme un fruit frais, une poignée d’amandes, une compote de fruit sans sucre ajouté, une infusion (parfois la soif donne une impression de faim !) ou une préparation maison comme des energy ball ou un pudding de chia.

9- Dormez suffisamment. Vous avez surement déjà remarqué que quand vous êtes fatigué, vous avez plus faim et vous êtes surtout attirées par du sucré ou du gras. C’est physiologique ! Car c’est à la fin de la nuit que le corps secrète l’hormone de satiété, la ghréline. Donc si votre nuit est trop courte, votre corps n’a pas ou pas assez produit cette hormone.

10- Organisez-vous !

Pour éviter de vous jeter sur n’importe quoi lorsque vous avez faim et que vous êtes pressées, commencez par faire des bonnes courses, c’est-à-dire n’achetez pas de plats tout faits, plein de gras ou de sucre, ça limitera déjà un peu les dégâts..

Ensuite, anticipez. L’anticipation c’est la meilleure partenaire de l’équilibre sain.

Anticiper en cuisinant un peu plus le we pour vous avancer sur les diners de la semaine. Vous pouvez par exemple cuire en avance 2 ou 3 féculents différents que vous n’aurez plus qu’à réchauffer le jour venu. Idem pour les légumes, préparez-en à l’avance, que vous n’aurez plus qu’à customiser ensuite mais qui seront déjà lavés, coupés et laissés crus ou cuits à la vapeur douce.  Et pensez à cuisiner en plus grosse quantité comme ça, soit vous en avez pour le lendemain midi soit vous pouvez en congeler pour un autre jour où vous serez plus pressées.

Enfin, pour finir, j’ai 2 petits conseils bonus supplémentaires à vous livrer :

Bonus 1 : Mastiquez !

En prenant le temps de manger et de bien mastiquez, vous serez plus vite rassasiées et vous mangerez naturellement moins. J’ai plusieurs exemples de consultantes qui ont perdu beaucoup de poids juste en mangeant moins vite et en prenant le temps de bien mâcher. Ça se tente non ?

Bonus 2 : de circonstance avec les beaux jours et la réouverture des terrasses, choisissez entre alcool et dessert. Ce sont 2 sources importantes de sucre donc c’est l’un ou l’autre. Pour vous donner un exemple, en moyenne, 2 verres d’alcool sont équivalent à 1 dessert, en terme de sucre et de stockage. Ce qui veut aussi dire que si vous buvez 5 – 6 verres de vin, c’est comme si vous mangiez 2 éclairs au chocolat en terme de stockage des graisses. Donc vin ou dessert : il faut choisir 😊

 

Voilà, vous avez maintenant les bases pour tendre vers la forme et votre poids d’équilibre.

Biensûr, si vous voulez être accompagnées sur ce chemin, je serais ravie de vous aider et je vous invite à prendre rdv pour une consultation personnalisée.

Prenez soin de vous et à bientôt !