Vitamine D et autres nutriments indispensables de l’automne/hiver

Entre le changement d’heure, la baisse des températures et du taux d’ensoleillement, la fatigue qui s’accumule, les microbes qui rôdent et le moral en berne à cause de cette crise sanitaire inédite, notre corps est soumis à rude épreuve en ce moment.

Alors pour traverser l’automne en forme et aborder l’hiver sereinement, je vous conseille de faire le plein de vitamines pour booster tout votre organisme et vos défenses naturelles en particulier.

La vitamine D pour une vitalité au top

Plus de 80% de la population en serait carencée ! Et pourtant elle est indispensable : garante d’un système immunitaire efficace, elle permet aussi de consolider les os, optimiser la masse musculaire et protéger le cerveau par son action anti inflammatoire et antioxydante.

Il existe 2 formes de vitamine D : la vitamine D2, végétale, que le corps trouve en petite quantité dans l’alimentation et la vitamine D3 produite par l’organisme grâce au soleil, dont il faut se supplémenter pendant la saison froide.

La vitamine D3 du commerce est le plus souvent tirée de la lanoline, la graisse qui couvre la laine des moutons, c’est le cas de ergyD de chez Nutergia par ex. Mais il existe aussi de la vitamine D3 végétale dérivée de lichens comme celle de chez Unae. A vous de voir !

Par contre, je déconseille vivement de consommer de la vitamine D sous forme d’ampoule à très forte dose tous les 2 ou 3 mois. C’est plus efficace et naturel de la prendre quotidiennement sous forme de gouttes pour en apporter à l’organisme comme via une exposition solaire.

=> Perso, je donne 1 à 2 gouttes chaque matin à mes enfants et je prends 4 à 5 gouttes. On recommande environ 1 goutte par tranche de 15 kg de poids.

La vitamine C :

Véritable rempart contre les virus et les bactéries (précieux en période d’épidémie !), la vitamine C donne un bon coup de fouet à l’organisme et nos besoins sont accrus en hiver. 

=> En ce moment, je la trouve dans l’extrait de pépins de pamplemousse : 5 gouttes le matin dans un fond d’eau, un yaourt ou une compote pour mes enfants et 15 gouttes pour monsieur et moi.

Le fer :

Tonique puissant, il booste l’immunité et permet de combattre la fatigue tout en augmentant notre résistance aux infections. Si vous êtes très fatigué, que vous perdez vos cheveux, que vous avez le teint pâle ou que vous êtes plus essoufflés que d’habitude, vous êtes peut-être en manque de fer donc faites des analyses de sang puis envisagez une cure.

=> Je fais 2 à 3 fois par an des cures de spiruline, une micro algue très riche en fer mais aussi en protéines et tout un tas de vitamines, minéraux et oligo-élément. Associé à la vitamine C pour une meilleure assimilation c’est une bombe nutritionnelle !

Le magnésium :

Un peu comme la vitamine D, nous sommes nombreux a être carencés. Pourtant nous en avons besoin pour bien fixer la vitamine C (et donc avoir de l’énergie!) mais aussi pour apaiser notre système nerveux et augmenter notre résistance au stress, au froid et à la baisse de moral.

On commence par foncez sur les aliments qui en sont riches : les algues, le cacao, les oléagineux… et si on est très actifs du système nerveux on se supplémente (3 semaines de cure – 1 semaine de pause puis on recommence). Choisissez de préférence du magnésium marin couplé à de la vitamine B6 pour augmenter son assimilation.

=> J’aime bien celui de chez Orfito que je trouve sur le site onatera.com car il ne perturbe pas le transit comme d’autres peuvent le faire.

Le zinc :

Le besoin en zinc de l’organisme est aussi important que celui en fer, son apport est donc essentiel. Il est à l’origine de plus de 300 réactions métaboliques du corps et en particuliers il favorise l’immunité par l’action des globules blancs anti-infectieux (lymphocytes T) et améliore la récupération en cas de faiblesse généralisée.

Dans l’alimentation, le zinc est présent dans le foie, la viande rouge, le sésame, les légumineuses ou encore les huîtres ou les palourdes. Si ces aliments ne font pas partie de vos habitudes alimentaires quotidiennes, pensez à vous supplémenter. Attention à ne pas dépasser le dosage indiqué car un excès de zinc peut entraîner des risques de cancer, notamment de la prostate chez l’homme.

=> J’aime Nutrizinc de chez bionutrics car il est sous forme bisglycinate, sa forme la plus assimilable, et associé à la vitamine B6 qui aide sa pénétration dans les cellules.

Voilà, vous avez tout en main pour garder la forme, le moral et le sourire toute la saison (même malgré les nouvelles réglementations sanitaires !)

Et pour une approche plus personnalisée de vos besoins, n’hésitez pas à me consulter.