A quelques jours de la rentrée des classes, j’ai eu envie d’en profiter pour vous expliquer ce que la Naturopathie peut aussi apporter à vos enfants.

Quelle hygiène de vie leur est adaptée selon leur tempérament et comment gérer leurs émotions de la rentrée avec les Fleurs de Bach ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article, et que vous pouvez aussi écouter dans l’épisode 12 de mon podcast KINOA.

C’est Hippocrate qui a défini, il y a des milliers d’années, 4 profils morpho-psychologiques pour nous aider à comprendre les grandes tendances de chaque personne. C’est pareil pour les enfants, ces profils permettent de mieux cerner leur personnalité, sans biensûr les enfermer dans des cases, mais plutôt pour mieux comprendre leurs fonctionnements, accepter leurs forces et leurs faiblesses et mieux les accompagner au quotidien.

Les enfants peuvent donc, eux aussi, être plutôt à tendance Sanguin, Bilieux, Nerveux ou Lymphatique.

L’ENFANT SANGUIN

Chez lui, c’est l’élément air qui domine. Ce qui explique son tempérament volatile, imprévisible, changeant comme le vent, mais aussi spontané, enthousiaste et dynamique. Il est toujours en mouvement et il a d’ailleurs beaucoup de mal à se poser ou à rester assis sur une chaise sans bouger. 

Physiquement, il est massif et tout en rondeur, il a les articulations épaisses et la cage thoracique puissante. Sa petite bouille ronde transpire la joie et la bonne humeur.

Complètement tourné vers l’extérieur, l’enfant sanguin recherche en permanence le contact avec les autres, il en a besoin, c’est l’enfant sociable par excellence. Il aime parler et d’ailleurs il parlera surement plus tôt qu’un autre profil tellement il a besoin de communiquer. Mais son besoin d’interaction permanent est parfois épuisant parce qu’il fait tout pour attirer l’attention et devient souvent un peu envahissant. Heureusement lorsqu’on sait que c’est sa manière de se sécuriser on le comprend un peu mieux.

L’enfant sanguin aime la sociabilité et tout ce qui va avec c’est à dire l’école, le centre aéré, les goûters d’anniversaire… tous les lieux à l’ambiance festive et collective mais aussi l’alimentation qui va avec. C’est un épicurien qui a un bel appétit. Il aime les bonnes choses et surtout ce qui lui rappelle la convivialité : les apéros, les soirées crêpes, les gâteaux… Heureusement il a de bonnes facultés digestives et il métabolise bien. Mais il aura quand même tendance à prendre facilement du poids.

>>>>>>> Quelle hygiène de vie pour l’enfant sanguin?

Au niveau alimentation : il faudra l’aider à équilibrer sa gourmandise naturelle en lui faisant des propositions festives mais saines comme des bâtonnets de légumes, des houmous variés, des gâteaux maison, des glaces à l’eau… Il faudra aussi lui faire penser à boire de l’eau et favoriser les aliments frais et les protéines légères (quinoa, légumineuses, volaille et poisson)

Ensuite comme il déborde d’énergie il va falloir l’aider a canaliser son trop plein. La pratique d’une activité physique régulière lui sera plus que nécessaire. Mais choisir est compliqué pour ce curieux de tout. Celles qui lui conviendront le mieux sont les sports d’équipe de préférence en plein air comme le foot, le basket, le rugby ou encore les sorties au parc avec les copains.

Le théâtre et l’improvisation seront aussi parfaitement adapté à cet enfant qui aime faire le clown et qui est très à l’aise en communication.

Au niveau santé : le sanguin a une bonne vitalité et est peu malade. Mais il est fragile au niveau de la sphère ORL (asthme, bronchite, allergie..) et peut avoir des problèmes de circulation. Donc on limitera sa consommation de produits laitiers et de pâtes blanches qui favorisent les inflammations ORL.

Autre point santé, le sanguin est hyper émotif et la puissance de ces émotions peut parfois lui causer des maux de ventre, des spasmes ou des diarrhées.

Et justement comme il est plus émotionnel qu’intellectuel, l’enfant sanguin aura besoin d’aide pour conscientiser ses émotions et ne plus s’identifier à elles. La sophrologie, la méditation, la relaxation, la respiration l’aideront à se canaliser et à se recentrer.

Enfin, des activités en contact avec la nature, le jardinage, la marche ou l’escalade pourront aussi aider ce tempérament “aérien” à trouver une sorte d’ancrage.

Ses 2 alliés naturo :

  • L’huile essentielle de Camomille noble pour ses vertus apaisante sur le système nerveux. En diffusion.
  • La Fleur de Bach : Chicorée/Chicory : adaptée aux enfants qui mobilisent toute l’attention et qui ont du mal à être séparé de leurs parents. 

 

L’ENFANT BILIEUX

C’est l’enfant au tempérament de feu. Il est hyper tonique, dynamique, infatiguable. C’est un enfant qui a du caractère et qui sait très top ce qu’il veut. Du coup, il avance vite et il est très vite autonome. On dira même parfois de lui qu’il est pressé de faire comme les grands. C’est aussi un leader qui aime commander et fait preuve d’autorité. Le petit chef de la bande 🙂

Physiquement : C’est tout le contraire du Sanguin ! Il est tout en longueur, élancé, il a les articulations fines, les muscles allongés et un visage plutôt carré.

Très exigeant envers lui (et envers les autres aussi), il aime l’ordre, le travail bien fait et surtout être le 1er. C’est un enfant qui aime briller, gagner, réussir et comme il est rapide et intelligent il est plutôt dans la réussite mais il peut aussi parfois s’ennuyer un peu en classe et lorsqu’il s’impatiente il peut devenir agité et bagarreur.

Enfin, il faudra être diplomate avec lui parce qu’il est têtu comme une mule. Pour le motiver il faut lui présenter en permanence des nouveaux défis à relever tout en le soutenant émotionnellement. Parce que les émotions sont son point faible. Il est aussi désireux de réussir que changeant émotionnellement. Ses réussites le rendent euphorique et ses échecs le plongent au fond du trou. Up and Down !

>>>>>>> Quelle hygiène de vie pour l’enfant bilieux ?

Comme son nom l’indique, l’enfant bilieux est sensible au niveau hépatique, au niveau du foie. Donc l’excès alimentaire ne lui convient pas et il doit réguler son appétit.

Mais comme il est très actif, il a besoin de carburant. Il faudra lui proposer des protéines et des glucides de qualité en privilégiant le quinoa, les légumineuses, le poisson, la volaille et les céréales demi complètes. Il faudra également lui proposer régulièrement à boire et des légumes crus à chaque repas (même l’hiver) car il les digère très bien et ça lui apportera sa dose quotidienne de vitamines et de nutriments. Enfin on boostera sa consommation d’aliments souffrés qui renforcent la fonction hépatique comme le poireau, le radis noir, le navet ou l’artichaut.

Ensuite, il est vital pour l’enfant bilieux de pratiquer une activité physique régulière, en plein air si possible, pour l’apaiser et le revitaliser. Il aimera les activités plutôt solitaire, la compétition et tout ce qui le stimule et lui permet de se dépasser. Des activités stimulantes comme le tennis ou l’athlétisme par exemple lui conviendront parfaitement. Mais attention, à l’excès, ce type d’activités pratiquées de manière trop intensive peuvent générer une acidification importante de l’organisme, des troubles inflammatoires, une fragilité osseuse et aggraver la sensibilité hépatique. Il faudra alors l’aider à temporiser sa pratique en alternant avec des activités plus douces comme la natation ou des marches en nature.

Côté émotionnel : sous ses impressions de stabilité et de grande confiance, l’enfant bilieux est un enfant souvent anxieux, voire angoissé qui cache bien ses émotions et a du mal à se connecter à elles. Il est plus à l’aise dans le « faire », que dans l’être. Il faudra tout particulièrement l’accompagner pour qu’il apprenne à intégrer cette partie émotionnelle plutôt que la rejeter. Pour ça, rien de mieux que les activités manuelles et créatives comme le bricolage, la couture ou le jardinage. Par contre ne l’emmenez pas tout de suite vers la méditation ou la respiration parce que ça risque de beaucoup l’agacer dans un premier temps.

Ses 2 alliés naturo :

  • L’huile essentielle d’Orange douce (zeste) : pour calmer son anxiété et l’aider à se détendre et à bien dormir. En diffusion.
  • La Fleur de Bach : Verveine.  Pour les enfants en sur-régime, qui en font trop et qui veulent toujours briller dans tout ce qu’ils entreprennent. Cette fleur leur apportera de la modération.

 

L’ENFANT NERVEUX

Chez lui c’est l’élément terre qui domine. C’est le stéréotype de l’enfant intériorisé. Son visage et son regard sont plutôt fermés, c’est un frileux, longiligne et mince de corpulence.

Le petit nerveux est timide et calme, il manque de confiance en lui mais il est très ordonné et soucieux du détail, il travaille à son rythme et progresse tranquillement. Il aime beaucoup étudier et les livres sont ses meilleurs amis. Il a d’ailleurs peu d’amis sinon, il est assez solitaire.

A l’école c’est un enfant studieux et brillant qui a une grande intelligence et une curiosité intellectuelle très forte.

Après il est calme surtout en apparence parce que son besoin d’anticipation et de réflexion consomme beaucoup d’énergie. A l’intérieur, ça bouillonne ! Il faudra beaucoup le rassurer pour l’apaiser.

Du coup son système nerveux sur-sollicité + son anxiété + ses émotions non exprimées peuvent être la cause d’eczéma, de constipation, de reflux gastrique, d’énurésie (pipi au lit), de spasmes ou encore de troubles du sommeil.

>>>>>>> Quelle hygiène de vie pour l’enfant nerveux ?

L’enfant nerveux a un appétit de moineau et il peut même oublier de manger s’il est absorbé par ce qu’il fait donc on veillera bien à à ses apports en minéraux tout en respectant son métabolisme digestif.  

Pour ça, la meilleure solution c’est de limiter les aliments riches en graisses et la surconsommation de protéines animales. Et de privilégier plutôt les protéines et les graisses de bonne qualité comme les légumineuses, les poissons gras, les crustacés, ou les oléagineux. Chez cet enfant, il faut aussi penser à nourrir son système nerveux en oméga 3 (oléagineux, huile lin, huile de chanvre, huile de cameline, avocat, poissons gras..). L’apport à chaque repas de céréales semi-complètes ou complètes à IG bas permettra aussi de lui apporter de l’énergie sur la journée en évitant les à coup de pompe qui fatiguent son système nerveux. Chez cet enfant, lorsque cela est possible, on lui proposera 5 petits repas tout au long de la journée plutôt que 3 gros.

Côté santé, l’enfant nerveux est le plus fragile de tous. A cause d’une petite vitalité, son système immunitaire mettra plus de temps à devenir mature. Et comme il dort peu, il met souvent plus de temps à récupérer.

Au niveau activité, le nerveux préfèrera sans aucun doute lire ou jouer aux jeux vidéo plutôt que faire du sport. Mais si on lui explique que c’est important et que l’activité physique augmente ses qualités intellectuelles, il devrait l’intégrer. Il sera plutôt attiré par les activités solitaires demandant de la précision et de la maitrise comme le tir à l’arc, le yoga ou les arts martiaux. Je vous conseille de l’inscrire en club pour qu’il s’ouvre aux autres. Après son élément étant la terre, il aura aussi besoin de contact régulier avec la nature pour s’équilibrer.

Enfin au niveau émotionnel, l’enfant nerveux est un enfant intériorisé, cérébral, qui est plus intellectuel qu’émotionnel. Pour s’équilibrer il doit apprendre à se connecter à son corps et à ses émotions. La cohérence cardiaque, la méditation, la sophrologie ou la relaxation pourront l’aider. Le massage ou la réflexologie peuvent aussi contribuer à le reconnecter avec son corps.

Ses 2 alliés naturo : 

  • Le Petitgrain Bigarade pour apaiser son système nerveux. En huile essentielle pour diffusion ou en eau florale dans le bain.
  • La Fleur de Bach : Le Noyer. Cette fleur aide les enfants qui savent ce qu’ils veulent mais qui ont tendance à se laisser influencer par les autres et également les enfants qui ont du mal à s’adapter aux changements en leur apportant de la sécurité et de l’identité

 

L’ENFANT LYMPHATIQUE

Chez l’enfant lymphatique c’est l’élément eau qui domine. C’est peut-être d’ailleurs ce qui lui donne son physique rond et un peu lourd, comme rempli d’eau, potelé. 

Le lymphatique est un enfant très calme, même plutôt lent et effacé, qu’on peut avoir tendance à oublier. C’est l’enfant « facile », docile, d’humeur toujours égale, qui n’aime pas se faire remarquer. Il préfère observer ou être dans la lune.

D’ailleurs à l’école, on le qualifie souvent de paresseux mais en fait il a juste besoin d’observer avant d’agir et d’un peu plus de temps que les autres pour se mettre en marche. Donc inutile de le brusquer, pour obtenir des résultats avec l’enfant lymphatique, il faudra le stimuler doucement mais régulièrement.

>>>>>>> Quelle hygiène de vie pour l’enfant lymphatique ?

Niveau alimentation, comme son métabolisme fonctionne au ralenti, sa digestion et son transit sont aussi plutôt lent, et du coup il se plaint parfois de gaz, de ballonnements, de colites ou de constipation. 

C’est pas de chance parce qu’il adore manger ! Et il a même tendance à prendre du poids facilement. Donc on surveillera son alimentation en lui évitant les aliments trop gras, trop sucrés et trop chargés d’eau.

On limitera aussi sa consommation de produits laitiers qui vont accentuer sa sensibilité aux troubles ORL chroniques de type sinusite, bronchite, otites, bronchite…

Par contre, on favorisera une alimentation riche en fibres, plutôt chaude et les bonnes huiles.

L’enfant lymphatique est frileux, fatigable et souvent malade, son métabolisme fonctionne au ralenti. Pour l’équilibrer, l’activité physique est indispensable car elle va activer et renforcer son métabolisme.

Mais le problème c’est qu’il n’aime pas bouger et la seule activité qui peut lui plaire c’est la piscine, car en bon lymphatique il aime l’eau. On pourra aussi l’orienter vers des activités douces et simples comme la marche, jouer au parc, faire du vélo ou faire de la trottinette. Mais ne le forcez pas à pratiquer une activité intense ou de la compétition parce que c’est pas du tout son truc.

D’un point de vue émotionnel, cet enfant calme et rêveur donne l’impression que tout va toujours bien. Mais attention son extrême adaptabilité aux autres peut l’amener à s’oublier et à reléguer ses propres émotions au second plan. Il faut veiller à ne pas trop décider pour lui au risque que cela aggrave ses mécanismes de mise à distance de ses propres besoins. Il faut au contraire l’accompagner à se connecter à ses envies pour l’aider à grandir.

Retenez que l’enfant lymphatique a besoin de temps, il cultive la lenteur et la contemplation. En tant que parent, Il faut faire preuve de patience avec lui, se mettre à son rythme, insister et répéter les propositions pour l’aider à exprimer ses émotions ou a pratiquer une activité régulière.

Ses 2 alliés naturo :

  • L’huiles essentielle de Pin sylvestre : principalement pour l’aider sur le plan respiratoire du fait de ses propriétés expectorantes et décongestionnantes. Dès 3 mois en diffusion atmosphérique.
  • La Fleur de Bach : Hornbeam (le charme) pour booster son manque d’entrain et de vitalité.

Maintenant qu’on a fait le tour des 4 profils hippocratiques version kids, retenez une chose, rien n’est figé, une constitution principale pourra être complétée par une constitution secondaire qui renforcera ou atténuera les traits de caractère de votre enfant.

En tant que naturopathe, notre rôle est de comprendre les besoins de vos enfants selon leur profil de base tout en tenant compte de leur environnement et de leur mode de vie pour les accompagner dans leur évolution.

J’en profite pour faire une petite parenthèse : j’ai réalisé un ebook spécial gouter sain pour vous donner des idées de recettes saines et gourmandes et vous aider à remplir les boites à goûter de vos enfants autrement qu’avec des gâteaux industriels. Parenthèse close :-)))

Avant de conclure cet article sur la naturopathie adaptée aux enfants, et parce que la rentrée des classes est souvent une source de stress importante pour vos enfants, j’ai sélectionné pour vous quelques Fleurs de Bach qui pourront les aider à gérer cette étape importante de leur vie.

Pour rappel les Fleurs de Bach ont été découvertes par le Docteur Bach dans les années 30 et elles permettent de retrouver l’équilibre et l’harmonie émotionnelle.
Elles sont parfaitement inoffensives, sans risque d’accoutumance ou d’effets secondaires et tout particulièrement adaptées aux enfants dont les émotions ne sont pas encore trop enfouies par des mécanismes de défense ou de protection comme chez les adultes.

Alors pour une rentrée sereine je vous conseille les Fleurs de Bach suivantes :

Rescue kids : c’est le remède d’urgence pour toutes les situations stressantes et angoissantes. C’est un mélange de 5 fleurs qui  aidera votre enfant à gérer une montée importante d’émotions ou une grosse crise de larmes “inarrétable” le jour J.

Walnut : la fleur de l’adaptation. Elle accompagnera parfaitement les enfants à mieux vivre le changement important qu’est la rentrée à l’école ou dans une nouvelle classe.

Mimulus : la fleur des peurs identifiées. Elle aidera les enfants qui expriment clairement leurs peurs de rentrer à l’école, d’être séparé de leurs parents ou toutes autres peurs nommées, à avoir plus d’assurance et ne pas se laisser submerger par l’émotion.

Aspen : la fleur des peurs vagues. Cette fleur accompagnera les enfants qui se font des films, font des cauchemars et angoissent avant la rentrée sans savoir dire ce qui leur fait peur exactement.

Chicory : aidera les enfants qui ont peur d’être séparé de leurs parents et qui se cramponnent à vos jambes le jour de la rentrée (vous voyez ce que je veux dire ? ?).
Elle est aussi idéale pour les parents qui ont du mal à voir partir leur enfant !

Comment utiliser les Fleurs de Bach ?

Pour la gestion des émotions ponctuelles liées à un événement précis, on utilisera les Fleurs de Bach quelques jours avant et quelques jours après la rentrée des classes.
Versez 2 gouttes de chaque élixir floral (maximum 7) dans un verre d’eau ou de jus de fruit et faites le boire à votre enfant. Répétez entre 2 et 4 fois par jour (selon vos possibilités), plutôt entre les repas. 

Et si votre enfant a des émotions négatives persistantes, pensez à consulter un(e) naturopathe ou un(e) conseiller(e) agrée en Fleurs de Bach pour l’accompagner sur la durée. On a des résultats bluffants sur les enfants avec les Fleurs de Bach, ça vaut le coup d’essayer 🙂

A bientôt !