5 raisons d’arrêter de faire des régimes pour mincir !

Depuis la fin du mois d’août, j’enchaine les consultations avec des personnes qui ont décidé de reprendre leur alimentation en main pour perdre les kilos accumulés suite au confinement puis aux vacances d’été.

La plupart d’entre eux ont souvent déjà essayé de nombreux régimes amincissant sans grands résultats, ou en tous les cas sans résultats durables. Ils ont maintenant envie d’autre chose et auraient aimé qu’on leur dise plus tôt d’arrêter les régimes pour mincir.

Et si vous trouvez ça un peu fou, voici 5 raisons pour lesquelles je vous déconseille vivement de faire des régimes restrictifs pour mincir :

1/ Vous reprendrez quasi toujours tout le poids perdu (voir plus !) : les recherches scientifiques le prouvent : jusqu’à 95% des personnes qui suivent un régime amaigrissant reprennent tout le poids perdu, voire plus, dans les 2 ans. Les régimes marchent souvent très bien au début, surtout dans le cas des régimes très restrictifs. Mais les choses se compliquent ensuite.

2/ Votre appétit risque de se dérègler et vous pourrez développer des troubles du comportement alimentaires (anorexie, boulimie): quand votre organisme est soumis à un manque de nutriments, votre cerveau pense que vous êtes dans une période de disette et il augmente votre appétit pour vous pousser à chercher plus de nourriture. Donc vous avez plus faim et votre rapport à la nourriture se dérègle.

3/ Votre corps va se mettre au ralenti : c’est un mécanisme de défense : par manque de nourriture, le corps s’adapte et ralenti son fonctionnement. Vous vous sentez alors plus fatigué, votre humeur change et l’organisme, par précaution, se met en mode stockage. Du coup, vous pouvez avoir tendance à prendre plus de poids dès que vous mangez, soit l’inverse de ce qu’on recherche.

4/ Vous allez perdre la notion de plaisir : manger n’est pas QUE fournir des nutriments à votre corps. A trop intellectualiser ce qu’on peut ou ne peut pas manger, on en perd la notion d’intuition et de plaisir ce qui pousse vers des comportements inadaptés dictés uniquement par la raison ou les émotions.

5/ Votre moral va finir par se retrouver au fond des chaussettes : dans les régimes il arrive tout le temps un moment où il devient trop difficile ou ou rébarbatif et vous commencez à faire des écarts voire à lâcher complètement prise. Les aliments interdits deviennent tout d’un coup irrésistibles. C’est alors que madame culpabilité vient saper le moral de madame estime de soi. Vous vous réfugiez ensuite dans la nourriture pour vous réconfortez et on est reparti pour un tour…

Vous comprenez ce que j’ai voulu dire à travers ces 5 points ?

En fait, il est normal (et même plutôt sain) d’échouer quand on fait un régime amincissant. Il ne s’agit pas d’un manque de discipline ou de volonté. Votre cerveau est formaté pour ne pas accepter les restrictions !

Et puis je pense qu’il faut prendre le sujet de manière plus globale comme on aime le faire en naturopathie. Lorsqu’on vient me voir pour perdre du poids, je m’attache plutôt à travailler sur la vitalité et le retour à la santé que juste sur le poids, parce que je sais, par expérience, que le retour au poids d’équilibre sera forcément une conséquence de ce travail.

Alors, si cette fois, plutôt que de débuter un énième régime miracle, vous préfériez un rééquilibrage alimentaire sain et durable, tel que je le propose dans Good FOR Me, ma méthode de remise en forme et en santé ?

Je vous invite à découvrir les détails de ma méthode ICI et à profiter sans tarder du tarif de lancement pour toute inscription avant la fin du mois de septembre.

Je réponds biensur à toutes vos questions par mail.

Bonne rentrée à tous !