Regardez “Avant le déluge”, le documentaire sur le climat produit par Leonardo DiCaprio !

before-the-flood-affiche-film

« Quand on informe les gens on leur donne du pouvoir », c’est cette citation, tirée du dernier documentaire de Leonardo DiCaprio, qui m’a donné l’impulsion pour écrire cet article.

Le contexte

Récemment nommé Messager de la Paix sur les questions climatiques aux Nations Unies, Leonardo Di Caprio a parcouru la planete pendant plus de deux ans pour co-produire un documentaire choc intitulé « Avant le déluge », en rapport avec l’un des volets du triptyque Le Jardin des délices terrestres, peint par Jérôme Bosch au XVIe siècle.

Son objectif : comprendre, voir par lui-même, saisir les enjeux liés au réchauffement climatique et ce que nous pouvons faire, si nous pouvons encore faire quelque chose.

N’ayant pas pu assister à l’avant-première du film, je l’ai visionné il y a seulement quelques jours et j’ai été saisie par le message qu’il transmet. Impossible de garder ce cri d’alarme pour moi tout seule.

J’ai réalisé que nous n’étions en fait qu’un petit groupe d’avertis conscients de l’état d’urgence dans lequel nous nous trouvons, que nous étions encore trop peu pour faire bouger les choses, et surtout que les enjeux nous dépassaient, nous simples citoyens du monde.

Il n’y a pourtant pas de place au doute. 97% des climatologues sont d’accord sur le fait que la planète se réchauffe, le climat change et c’est principalement à cause de la combustion des énergies fossiles et des activités humaines qui en découlent. Les scientifiques sont unanimes pour dire que si nous ne faisons rien au sujet des émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2 est le principal représentant), notre climat pourrait atteindre + 4 degrés à la fin du siècle et les conséquences être désastreuses avec des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, voire irrémédiables : montée des océans, inondations, sècheresses, flux migratoires…

avantledelugefilmdicaprio

Mais alors pourquoi le message ne parvient-il pas aux oreilles du plus grand nombre ? Pourquoi les politiciens ne prennent-ils pas le sujet à bras le corps ?

La réponse est malheureusement assez simple: notre économie actuelle est presque entièrement basée sur l’utilisation des énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz) et le lobby des industries fossiles développe (=finance) des hordes de climato-scéptiques pour remettre en cause la véracité des données scientifiques et bloquer catégoriquement toute communication à ce sujet.

C’est une honte !

Aujourd’hui l’enjeu n’est donc plus de savoir si la planète se réchauffe ou pas comme on voudrait nous laisser entendre pour gagner du temps, mais plutôt comment limiter le réchauffement pour ne pas mettre la planète et les générations futures en péril.

Il faut combattre les campagnes de désinformations qui trompent l’opinion publique. Ce documentaire en a l’objectif et c’est aussi dans cette optique, à mon humble échelle, que j’en parle aujourd’hui.

Mais au fait vous savez pourquoi on dit que la terre se réchauffe ?

En temps normal, le soleil réchauffe la terre et la chaleur en trop repart dans l’espace. Mais depuis une centaine d’années, la combustion des énergies fossiles et les activités humaines rejettent des gaz dans l’air, des gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur du soleil.

Du coup la température moyenne de la planète augmente petit à petit et on parle alors de réchauffement climatique.

On ne sent pas forcement que l’air est plus chaud à notre échelle mais pourtant, on peut déjà observer des changements liés au climat un peu partout dans le monde : les régions sèches le sont encore plus, les glaciers fondent, il y a de moins en moins de neige sur les montagnes, et les régions humides subissent de plus en plus de pluie et d’inondations. Certaines villes pourraient même être vouées à disparaitre d’ici 30 à 40 ans.

Le changement climatique est donc bien une réalité.

« Nous, habitants des pays développés, nous avons la responsabilité collective de montrer l’exemple, et d’aider les pays en voie de développement à faire la transitions énergétique avant qu’il ne soit trop tard » dixit Leonardo DiCaprio

Alors que les pays en voie de développement ont pour priorités la croissance et la fin de la pauvreté, nous devons montrer le bon exemple en modifiant nos modes de vie.

Ce que les pays développés font et ont fait au reste du monde est criminel. On détruit petit à petit tout ce qui est censé nous aider, on détruit les fonds marins alors que les océans sont censé absorber 1/3 de notre CO2, on détruit les forêts pour planter des palmiers à huile, alors que les forets captent aussi nos émissions de CO2, et même pire on libère tout le CO2 stocké dans ces forêts en brulant les arbres avant de planter des palmiers… pensez-y lorsque vous faites vos courses 😉

avantledelugefilmdicaprio2

Parlons aussi de l’élevage Bauvin, le documentaire rappelle que c’est l’utilisation de ressource la plus inefficace qu’il soit. Il faut des quantités folles de terres agricoles pour produire la nourriture des boeufs et leurs rejets de méthane est 23 fois plus toxique que le CO2 pour l’atmosphère. Si chaque humain carnivore acceptait de réduire de moitié sa consommation de viande rouge, les résultats sur l’environnement seraient déjà considérables. N’est-ce pas un premier pas facile à réaliser par le plus grand nombre ?

Il y a un tas de petites solutions telle que celle-ci, et, réjouissons-nous parce que selon les scientifiques, nous pouvons encore corriger la trajectoire sur laquelle nous sommes engagés ! Alors qu’attendons-nous ? Nous devons ouvrir les yeux, en parler, libérer l’information… ce documentaire y contribue largement, mais faut-il encore qu’il soit vu par le plus grand nombre. Nous avons les moyens d’agir, mais un changement majeur et collectif est indispensable, chaque pays doit s’approprier le sujet et arrêter de laisser les multinationales des énergies fossiles nous mener à l’agonie.

Regardez et faites tourner !

Je n’ai pas d’actions dans le film mais je vous invite vivement à en parler le plus possible autour de vous. Je pense que c’est avec cette vocation qu’il a été produit par Leonardo DiCaprio, puis offert à tous en streaming pendant une semaine après sa sortie, et maintenant diffusé librement sur France 5 lundi 19 décembre en prime time à 20h50.

Parlez-en autour de vous, regardez-le en famille ou entre amis, partagez l’information sur vos réseaux sociaux et invitez vos amis à en faire de même. Plus le message circulera plus les consciences s’élèveront. C’est à nous tous d’écrire la suite de l’histoire.

Bon film du lundi soir à tous 😉

Et excellentes fêtes de fin d’année !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *