A Propos

Naturopathe moderne et pour tous, je vous apporte des solutions pratiques, faciles et accessibles pour vous accompagner vers une vie simple, saine et joyeuse.

“On n’est pas parfait mais on sait ce qu’on fait”

Je ne fais pas partie des naturopathes strictes qui vont vous dire d’arrêter de profiter des plaisirs gourmands de la vie, de manger que des graines ou de vivre coupé du monde pour être zen.

Mon approche et mes conseils sont toujours adaptés aux modes de vie actuels, sans privation, sans frustration et sans extrême.

Je pense que le plus important est de comprendre comment son corps et son esprit fonctionnent pour agir en pleine conscience et trouver l’équilibre qui permet d’être en pleine forme et en pleine santé.

Mon histoire

Lorsque j’étais jeune, je partageais mon temps entre l’école et la compétition de tennis. A cette période, je mangeais de tout, sans restrictions, suivant mes envies et ma faim. C’était les heures de gloire du lait de vache, du sucre et des pâtes blanches au blé 🙂

Vers 17 ans, j’ai arrêté la compétition de tennis et j’ai découvert la vie, la fête et les divers excès qui vont avec. Repoussant les limites avec insolence, j’ai passé une bonne dizaine d’années à vivre dans ces excès.

C’est au début de la trentaine que j’ai découvert la naturopathie, par hasard. J’ai immédiatement plongé dans cet art de vivre puis je me suis formée à cette pratique pendant 3 ans au sein du CNR André LAFON.

Au milieu de ma formation, j’ai vécu ma première grossesse, avec beaucoup de joie mais aussi beaucoup de pression, j’avais 33 ans.

1 an après j’ai déclarée une maladie inflammatoire chronique du colon (RCH ou Rectocolite hémorragique) et j’ai trouvé ça injuste. Pourquoi ça m’arrivait à moi la fille sportive, joyeuse et pleine d’énergie qui étudiait la naturopathie ?

Dépitée, je me suis dis que c’était impossible qu’il n’y ait pas une autre voie. La recherche de la cause des causes étant le leitmotive n°1 des naturopathes, je ne pouvais pas en rester là. J’avais la conviction qu’il devait exister d’autres options et que la seule chose qui était chronique dans ma pathologie, c’était mes erreurs d’hygiène de vie, rien d’autre !

Puis le projet de bébé numéro 2 est arrivé et j’ai accepté le traitement allopathique pour ne pas perturber ma grossesse. J’ai donc attendu la naissance puis la fin de l’allaitement de mon 2ème petit mec pour stopper mon traitement médical et reprendre possession de mon corps avec amour et bon sens.

Les difficultés sont aussi des opportunités !

C’est lorsque j’ai compris que mon hygiène de vie globale (et pas juste mon alimentation) était la cause de ma pathologie que j’ai commencé à mettre en place des changements efficaces et à me soigner.

Cette pathologie m’a apporté bien plus que je n’aurais pu l’imaginer, j’ai enfin été obligé de me poser les bonnes questions pour tendre vers ma vie, celle qui me rend heureuse et épanouie.

Rendez-vous sur mon blog pour la suite de l’aventure !

Forte de tout ce qui a fait mon histoire jusqu’à présent, j’ai envie de partager avec vous mes astuces et mes réflexions pour vous accompagner vers votre vie, une vie en pleine forme et en pleine santé !

Pour recevoir les derniers articles du blog et mon actualités (évènements, conférences, ateliers) directement dans votre boite email, je vous invite à vous inscrire à la newsletter ou me rejoindre sur la page Facebook.

Pour faire le plein de motivation et d’inspiration en suivant mes aventures au quotidien, rejoignez moi sur Instagram.

Et si vous avez la moindre question je réponds à tous vos mails sur hello@juliecoignet.com

A bientôt !

Julie

14 thoughts on “A Propos

  1. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je souhaiterai vous présenter rapidement une initiative
    qui pourra peut-être vous intéresser?

    En cette période de crise, de chômage et de baisse du pouvoir d’achat, nous pensons que Troc de Presse intéressera les français.

    Le site http://www.trocdepresse.com est né d’un constat très simple :
    Comme environ 35 millions de français, vous lisez chaque jour au moins un journal ou un magazine (source : OJD 2013)… et une fois lus, vous les jetez !
    Il vous arrive parfois de donner une seconde vie à vos magazines en les donnant ou en les échangeant avec vos proches…
    mais pourquoi ne pas le faire avec votre réseau de proximité, c’est-à-dire vos voisins ?

    C’est désormais possible grâce à http://www.trocdepresse.com, le 1er site entièrement gratuit qui propose le recy¬clage intelligent de vos lectures presse,
    en les échangeant avec votre entourage immédiat (vos voisins), via les boîtes aux lettres de votre lieu d’habitation.
    En s’inscrivant à Troc de Presse, les internautes participent au mou¬vement grandissant de l’économie collaborative, qui privilégie
    l’usage plutôt que la possession, et qui prône une consommation de bon sens.

    Troc de Presse n’est pas un énième site de troc entre par¬ticuliers, mais une initiative qui se préoccupe des
    quelques 4 milliards d’exemplaires de titres de presse imprimés chaque année, et dont la destinée était jusqu’à présent l’inéluctable destruction.

    Au delà l’aspect écologique de la démarche, Troc de Presse esquisse un kiosque de partage dans votre immeuble,
    et permet de (re)tisser du lien social avec ses voisins (comme dans une petite ville) et d’optimiser son budget « journaux ».

    Au final, on échange plus, on créé du lien, on recy¬cle davantage et de fait, on consomme moins.

    Si vous avez besoins de plus amples informations, n’hésitez pas à me contacter et je vous enverrai un dossier de presse.

    Le site est récent mais connaît déjà une adhésion forte, peut-être cela vous intéressera t-il ?

    Dans cette attente,

    Bien cordialement,

    Julien Fuentes / Troc de Presse

  2. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter, car je souhaiterai avoir une confirmation de votre venue à notre Salon qui aura lieu le 29 et 30 novembre à la Cour du Marais, suite à notre invitation que nous vous avons envoyés il y a quelques temps.

    Bien à vous.

    Sarah Mirode
    Assistante de Nathalie Bousquet

  3. Bonjour Julie!

    Je me permets de vous contacter pour vous présenter une nouvelle boutique solidaire qui s’installe à Paris. The Charity Shop est une série de ventes pop-up à Paris où on peut trouver des articles second main (vêtements griffés ou une pièce vintage) pour les prix très raisonnable au bénéfice d’associations de patients. Notre première vente aura lieu le 4 au 6 décembre au 26 rue Mayet, 75006 Paris, au profit de l’Association pour la Lutte Contre l’Alcaptonurie (ALCAP). Si cela peut intéresser les abonnés, je peut vous envoyez un invitation pour partager avec votre entourage.
    http://www.charityshop.fr
    instagram: @charityshoparis
    twitter: @charityshoparis

    En tous cas une très belle blog! Merci!

    Anna

  4. Bonjour,

    Co-fondatrice de Dream Act, jeune start-up sociale, je suis heureuse de vous convier à la soirée de lancement de la Dream Act Box, qui aura lieu le lundi 7 décembre de 17h à 21h à la Maison des Acteurs du Paris Durable, 21 rue des Blancs Manteaux, Paris 4ème .

    Dream Act est le site des bonnes adresses responsables de proximité. Bistro éco-conçus, restaurants employants du personnel en réinsertion, boutiques de mode belles et écolos…notre objectif est de montrer que nos rues sont pleines d’innovation pour le monde de demain.

    Après un an d’existence, plus de 300 bonnes adresses référencées dans 4 villes et plusieurs concours remportés, nous lançons aujourd’hui la Dream Act Box, le coffret qui propose pour chaque besoin du quotidien une alternative 100% responsable et innovante.

    Nous vous attendons donc à 17h pour la conférence de presse, qui sera suivie dès 19h par un cocktail placé sous le signe de l’innovation sociale.

    Merci d’avance de nous informer de votre présence.

    Cordialement,

    Claire Chouraqui

  5. Bonjour,
    j’aimerais vous présenter une nouvelle épicerie “locavore” qui ouvre 18 rue Ramey dans le 18ème arrondissement de Paris,
    à bientôt
    Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *