TARA OCEANS : un marathon de 150.000 km autour du globe !

Après 507 jours dans les glaces et un retour intact dans le port de Lorient en 2008, le voilier Tara reprend du service !

Tara Ocean environnement

Depuis septembre 2009,  le voilier Tara parcourt les mers du globe à la découverte de nouvelles espèces… plutôt que d’étudier les mammifères marins ou les poissons, déjà bien connus, Tara étudie un monde invisible et peu connu, qu’on appelle le plancton.

Ces planctons sont très importants pour la vie sur Terre car ils produisent environ 50% de l’oxygène que l’on respire et surtout ils emprisonnent près de 70% du gaz carbonique que l’on rejette ! La jungle planctonique est le second poumon de la planète !

Ces curieux êtres vivants ont le pouvoir de largement influencer les climats futurs de notre planète.

Dans le plancton océanique, les protistes produiraient un bon tiers de l’oxygène mondial et leurs carapaces sédimentées au fond des mers contribuent à stocker des éléments chimiques vivants et notamment le carbone, une véritable pompe biologique à CO2.

Lors des 2 dernières décennies, près de la moitié des émissions de carbone rejetées par les populations humaines a été « pompée » par les océans.

Mais aujourd’hui on observe une acidification des océans dû à une forte augmentation du CO2 dans l’eau de mer et il est difficile de mesurer l’impact que cela aura sur les organismes vivants dans ces océans.

C’est donc là tout le rôle de Tara Océans : comprendre quelles cellules influencent véritablement la pompe, de quelle manière et essayer de prévoir comment elles vont réagir dans le futur.

Tara est à Rio jusqu’à dimanche, sera au large du Chili en Mars 2011, puis fera escale en Nouvelle Zélande en sept 2011, sera au large du Japon en mars 2012, et longera ensuite la côte Est des USA pour un retour en France prévu à l’automne 2012 !

Tara Ocean environnement 2

Tara a pour ambition de devenir LA référence et dresser un panorama exhaustif des écosystèmes de base du monde marin, comme une sorte d’état des lieux biologique, physique et chimique des océans vers l’an 2010.

Une expédition révolutionnaire menée brillamment par deux co-directeurs : Eric Karsenati (directeur d’unité à l’EMBL, European Molecular Biology Laboratory) et Etienne Bourgeois (président du fonds Tara et directeur général d’agnès b).

Agnès b est à ce jour la principal mécène du Fonds Tara. Très sensible au devenir de la planète, elle porte sublimement le projet depuis ses débuts avec Tara Arctic en 2004.

Il a fallu 4 mois de chantier pour préparer le bateau avant son départ : un laboratoire humide à été placé sur le pont (utilisé comme système de filtration), une des cabines a été transformée en laboratoire à sec (pour l’observation des organismes vivants), une plate-forme de photo et de vidéo a également été installée ainsi qu’un treuil ultra puissant pour permettre de plonger les filets à planctons jusqu’à 2000 mètres de profondeur.

Chaque espèce prélevée est localisée par des satellites, filtrée, puis mesurée, photographiée et enfin classifiée !

Tara, en charge d’étudier le monde invisible des océans, s’est fait une vraie place dans le milieu scientifique mais aussi auprès des institutions nationales et internationales.

Si comme moi vous trouvez cette expédition hallucinante et avez envie de suivre ce marathon, le trajet du voilier en direct c’est ici ou sur Twitter !

Retrouvez aussi des informations régulièrement dans l’émission La Quotidienne de Planète Thalassa ainsi que chaque jeudi dans le quotidien Métro ou encore sur le siteweb Actu-Environnement !

Aviez-vous déjà entendu parler de Tara et de l’importance du plancton ?

Dans tous les cas j’espère, à travers ce billet, vous avoir donné envie de soutenir et communiquer sur cette remarquable initiative.

2 thoughts on “TARA OCEANS : un marathon de 150.000 km autour du globe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *