Aïny ou le pouvoir des plantes sacrées

C’est un univers teinté de chamanisme et d’enchantement qui enveloppe de son aura les produits Aïny, une marque de cosmétiques naturels décidément bien à part !

Ainy le pouvoir des plantes sacrées

Croisé au tout début de son aventure à l’occasion du 1.618 Sustainable Luxury, j’ai eu la chance de revoir Daniel Joutard le fondateur passionné et passionnant de Ainy il y a quelques semaines, grâce à Audrey (Paris By Light).

Je pensais connaître les produits et quelques mots de leur histoire, mais cette rencontre a été aussi percutante qu’une toute première fois.

Pour ne rien vous cacher j’ai passé 2h la bouche semi-ouverte, émerveillée par chacun des mots et chacune des anecdotes narrée par Daniel.

Impossible donc de garder ça pour moi !

Pour ceux qui ne connaisse pas encore, Aïny est le fruit d’un savant mélange de rites et savoirs ancestraux tout droit sortis des fôrets sud-américaines, et de pragmatisme scientifique à l’occidentale.

C’est à la suite de deux étonnantes rencontres que Daniel Joutard décide de lancer la marque en 2006.

Tout d’abord, Doris, une apprentie-chamane équatorienne qui l’initiera aux pouvoirs sacrés des plantes de la forêt. Sceptique au premier abord (car plutôt très très cartésien), Daniel n’a d’autre choix que de se laisser convaincre (résultats à l’appui) et faire un pas de plus vers la conviction que la nature regorge de richesses que l’occident semble avoir tout simplement oublié.

Puis, après une immersion totale de 6 mois au Pérou où il travaille au sein de communautés indiennes, Danièle Joutard revint en France avec un beau début de projet en tête… C’est à ce moment là qu’il croise la route de Jean-Claude Le Joliff, ancien directeur de la Recherche et Développement de Chanel, qui le soutiendra dans la mise en place de son projet.

Les jeux sont faits et les premiers produits cosmétiques d’Aïny (« esprit des êtres vivants »  en langue Quechua) voient le jour !

Ainy le pouvoir des plantes sacrées 2

Aujourd’hui la gamme compte différents produits, de la crème régénérante au fluide hydratant, en passant par un sérum nutrition éclat ou une gelée lactée démaquillante… Mais ce n’est pas sous cette appelation basique que vous les retrouverez… parce que l’hitoire d’Ainy est empreinte de sacré, ses produits se nomment Immortelle Beauté, Ame Resplendissante, D’un Luxe Miraculeux ou encore Perles de la plus Belle Eau…

Le petit dernier de la gamme, que j’ai la chance de tester en ce moment, s’intitule Tes Yeux Illuminés, c’est un soin contour des yeux à base de Guayusa une plante amazonienne ultra concentrée en caféine.

Est-ce parce que je viens de passer le cap des 30 ans que je commence à me sentir concerné ? Je ne sais pas… mais toujours est-il que celui-ci est d’un confort absolu.

Raffraichissant, hydratant et tendre à la fois, c’est un petit bonheur de l’appliquer chaque matin (ou soir à votre convenance) !

Vous l’aurez donc compris, Aïny souhaite faire revivre la magie d’une culture où l’Homme et la Nature vivent en parfaite harmonie. Il était donc évident que la marque devait s’établir dans un respect total de l’environnement.

Avec des soins certifiés Ecocert et Cosmébio, dont 99% des ingrédients sont d’origines naturelles et 100% des actifs végétaux issus de l’agriculture biologique, Aïny a su allier savoirs botaniques ancestraux et technologies de pointe de la chimie occidentale pour nous offrir une gamme de produits éthiques et efficaces. Le packaging est également pensé pour avoir un impact minimum sur l’environnement, issus de sources responsables, certifié FSC et sans aucune utilisation de colle ou autre solvant, tel une prouesse de magicien, le résultat est tout simplement issus d’un pliage astucieux.

Ainy Cosmétiques

Mais c’est dans sa relation unique avec ces producteurs que l’engagement Développement Durable de la marque se fait encore plus sentir. En partenariat avec des organisations locales, Aïny s’engage à reverser 4% de son chiffre d’affaires aux peuples du Pérou et d’Équateur comme droit d’utilisation de leurs savoirs traditionnels et à ne déposer aucun brevet lié aux plantes. Travaillant dans la logique du commerce équitable la marque s’engage également à payer ses producteurs et cueilleurs au prix le plus juste et à les accompagner dans la défense de leurs droits !

Daniel Joutard n’oublie pas que sans les connaissances pointues des chamanes et guérisseurs des Andes ou de l’Amazonie, Aïny aurait bien du mal à trouver LA plante rare dont naîtra un produit d’exception !

Pour en savoir plus sur l’univers captivant des chamanes, faites vite un petit tour sur leur blog !

Enfin, pour les sceptiques, ceux qui ne croient pas aux secrets des plantes sacrées et autres esprits des forêts, sachez que vous pouvez vous en remettre à la science : Aïny dispose d’un Laboratoire de Recherche et Développement à l’École de Biologie Industrielle, aux environs de Paris, et il ne faut pas moins de deux années de recherches scientifiques pour élaborer un produit Aïny !

J’espère que je serais parvenu à vous envouter tout autant que j’ai pu l’être lors de cette bien jolie rencontre avec Daniel Joutard…

Vous pouvez vous procurer tous les produits en ligne  ici  mais également dans de nombreux points de vente en France, au Canada et en Angleterre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *